Visite d'un château féodal

Visite préparatoire d'un château féodal

Les responsables des chantiers à Guédelon demandent que les élèves aient un bon niveau de connaissances sur les châteaux forts au Moyen Age. Ainsi le 28 février, nous nous sommes rendus au château de Dio et Valquières afin de découvrir les techniques de construction et de restauration d’un château féodal.

 

Château de Dio, Hérault, 28.02.17

chateau_Dio

Dans le cadre du projet de séjour des élèves des 2CBOIS à Guédelon, Yonne (participation à la construction d’un château fort), nous nous sommes rendus au village de Dio, à quelques kilomètres au nord de Bédarieux afin de se familiariser avec l’architecture médiévale et de découvrir les techniques de construction d’un château fort du XIIIe siècle et celles de restauration.

Ainsi nous avons été reçus par son actuel propriétaire, Monsieur Fleutiaux, qui nous a sensibilisés à la complexité des contraintes administratives de restauration (classement, contrôle par un architecte des Monuments de France) et des techniques mises en œuvre.

Comment restaurer :

les pierres d’apparat des façades de la cour intérieure ?
le plafond « à la française » de la salle ?
les enduits à la chaux des salles intérieures et les joints des courtines ?

Lors de ses explications, nous avons été impressionnés par la qualité de la restauration de la salle des gardes en voûte d’arête (photo 1), de la salle d’apparat avec son plafond à la française (photo 2), ainsi que des ouvrants (fenêtres à meneaux et vitraux, photo 3)

Photo 1, Salle des Gardes                                                                                                                   

   

 

Photo 2, plafond à la française

     

               

        Photo 3, fenêtre à meneaux

    

Lors de la visite, le propriétaire nous a soumis une énigme portant sur la raison de la présence d’un « jour » au-dessus du linteau d’une porte.

« Pour que le poids des pierres se répartisse sur les montants latéraux de la porte et ne fende pas le linteau » a répondu avec à propos et professionnalisme Akim, élève en 2CBOIS.

Nous avons pu, à l’aide de maquettes, retracer l’évolution de la fonction du château.

Château fort au XIe, puis château d’apparat XVIe (propriété du cardinal de Fleury) et enfin château patrimonial ouvert au public aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 Maquette du château médiéval

 

Défiant les assauts du vent, nous sommes montés sur le chemin de ronde puis descendus dans la basse cour et le village médiéval en partie ruiné pour observer les détails architecturaux extérieurs pour en réaliser des croquis.

 

Forts des cette expérience de la découverte de notre patrimoine local, nous sommes mieux préparés et impatients pour l’aventure Guédelon.

 

L’équipe enthousiaste du projet Guédelon